Les plus lus

Diorama pour le 3ème concours du Temple de Mori Kun 1000000 visiteurs 2018

By : Frederik Chevillot

Le blog Le temple de Morikun a lancé fin mars son 3ème concours de figurines sponsorisé pour fêter son 1 000 000 visiteur !! Rendez-vous compte c'est énorme pour un blog amateur.
Mais c'est mérité, j'y vais moi-même au moins une fois par semaine pour vérifier ses nouveaux post, toujours agréables à lire et bien rédigés.
Il traite de figurines, jeux de plateaux et de choses et d'autres, et c'est une vrai mine d'or pour tout figuriniste car il dispense moult conseils et pratique beaucoup le "do it yourself" en recyclant pas mal de trucs.

J'ai donc décidé de participer à cette fête, en reportant mes 4 dernières Esher à peindre pour Nécromunda à plus tard.
J'ai voulu faire un petit diorama sur le thème choisi, à savoir une figurine devant représenter Mme Morikun, glorifiant la patience d'une épouse liée à un figuriniste acharné, et je sais de quoi je parle, ma copine ayant elle-même pas mal de patience devant cette passion que je partage (surtout quand je me met à l'aérographe alors qu'elle commence à regarder un épisode de sa série préférée :p ).
J'avais dans ma boite à rabiots une figurine (Fenryll dans la série villageois, j'avais utilisé ce qui allait avec pour mon diorama le vieil homme et la mer) que je désirais peindre depuis longtemps, mais je désirais la mettre en valeur avec un écrin à sa mesure.
Ce concours me donnait le ton et l'idée du décor. Il serait d'inspiration asiatique, car ce cher Morikun est un fan absolu de cette culture, et son épouse est d'ailleurs japonaise il me semble.
J'espère juste que la figurine "nue" ne constituera pas un obstacle, on est pas sur Facebook quoi, et je trouve que c'est plutôt une représentation artistique qu'autre !

Je prends donc une photo déjà pour présenter la figurine devant l'article du concours et ma date de lancement pour valider ma participation, soit le 6 avril 2018 à 22h04.


J'ai ensuite cherché sur le net de l'inspiration pour mon décor, et je suis tombé sur de magnifiques papiers peints asiatique. J'en sélectionnait un et j'ai commencé à travailler sur papier pour figurer un peu l'ensemble et poser les proportions et dimensions. Je voulais un basin dans une pièce tranquille, avec une fontaine à 3 étages qui remplirait le bassin.
J'ai ensuite imprimé à l’échelle 28 mm le papier peint trouvé.
J'ai démarré par la première couche du sol en dépron (fines plaques de polystyrène extrudé), et par le mur du fond en carton plume de 5mm.

Bien entendu, je n'allais pas conserver l'ensemble de l'image trouvée, donc il me fallait réaliser tout le mur de briques, et le cercle en bois qui entoure la fresque en arrière plan.
J'utilise pour les briques de la carte plastique texturée en briques, parfaite pour ce projet.
 Je colle la carte plastique à la colle PVA, et j’enchaîne avec le second mur qui lui, contiendrait la fontaine. Je perce un trou et y insère un tube (coton tige).
 Le scotch de masquage est utilisé pour maintenir la carte plastique sur le carton plume le temps que la colle sèche.
 Pendant que ça sèche, je commence à travailler sur le bassin en découpant la forme voulue.
 Puis je récupère la chute pour retracer cette forme sur deux autres épaisseurs de depron.
 Je colle ensuite les 2 plaques sous la première avec une tonne de colle blanche, pour bien étanchéifier le tout en vue de ce que j'allais utiliser ensuite. Je met également de la colle blanche sur tout le tour du bassin.
Ensuite je colle le tout sur une plaque de carton plume de 5mm. Comme vous pouvez le voir, j'ai remplacé le tube fait en coton tige par un tube de sucettes, qui avait un diamètre un peu plus grand.
Je vérifie les dimensions et l’échelle en positionnant la figurine.
Je découpe également le mur du fond, toujours avec la carte plastique texturée brique, en prenant en compte le papier peint.
Je modèle les 3 bassines qui composeront la fontaine en Green Stuff, puis je texture le depron pour figurer un plancher en bois.
 Je décide de faire 2 renforts de coin de murs en brique, en collant du depron sur du carton plume, et en texturant la brique avec un outil maison (j'ai collé un clou dans le manche d'un pinceau usé puis j'ai adouci la pointe du clou avec une lime pour pouvoir tracer et non arracher^^).
Je colle à la super glue les bassines de la fontaine sur le mur concerné, le but étant que la dernière bassine (la plus grande) déborde bien sur le bassin.
J'an enfin terminé par découper dans de la carte plastique 1mm le cercle en bois qui entoure la fresque murale. J'y ajoute une plinthe également.
 Un bassin c'est joli, mais il ne fallait pas qu'il fasse vide. J'ai donc décidé de sculpter au Green Stuff des nénuphars (oui nénuphars et pas nénufars, j'emmerde la réforme bordel de merde) dont un fleuri.
 Je commence la peinture des murs avec des couches de gris plus ou moins nuancées à l'aérographe, je peins le plancher en marron et je passe ensuite 2 lavis succesifs de Agrax Earthshade (Citadel). J'ai également rajouté deux plantes de chaque coté du bassin (piquée au jardin Zen déco sur une de mes étagère :D).
 Je peins ensuite les renforts de murs en briques rouges ainsi que les plantes avec un dégradé de vert à l'aéro, tout comme pour les nénuphars. Comme j'avais lu que MoriKun aimait bien les carpes Koi, je me suis décidé à en sculpter un en Green Stuff. Pas évident mais ça ressemble à un poisson :D (en bas à droite vers les nénuphars sur la photo).
Je met également du sable coloré dans le fond du bassin, et ensuite je fais l'intérieur du bassin (tout le contour) à l'enduit de rebouchage. Avant que l'enduit ait séché, je place de petites pierres tout le tour du bassin (petite pensée aux gens qui se demandait ce que je foutais à ramasser des petits cailloux dans le parc vers chez moi...).
 Je termine la mise en couleur de tout les élements, j'éclaircis et fonce certaines pierres des murs de briques pour plus de réalisme, et j'y met du Oil Nuln en shade pour lier le tout. Je peins en marron foncé le contour de la fresque ainsi que la plinthe, les bassines en or (avec un jus de Reikland Fleshshade ensuite), je termine les nénuphars et je peins la carpe Koi, que je colle ensuite dans le fond du bassin.
Je repasse également tous les éléments de la fresque en peinture, pour plus de réalisme et que ça ne fasse pas "papier imprimé".
J'ai inséré et collé 3 cure dents dans le mur de la fontaine avec de le coller sur le reste du diorama pour plus de solidité.
Une fois la peinture des éléments bien sèche, je passe 3 couches de vernis brillant et une de vernis mat à l'aérographe sur tout le diorama, en insistant sur le bassin et la fontaine.
 Je commence à ajouter l'eau dans le bassin. J'ai utilisé pour ce faire de la "still water" de Vallejo, en fines couches de 2 mm à chaque fois, et en laissant sécher 24h entre chaque couche. C'est très important que tout soit étanche (d'où les multiples couches de PVA et de vernis dans et autour du bassin sinon le liquide va fuir par le moindre interstice.
J'ai également peint la figurine elle même, avec un ton de peau assez clair et des cheveux noirs. Les coussins ont été peins en violet éclaircis au rose très pale pour rappel avec la teinte de la fleur du nénuphars, et j'ai essayé de faire un drap au motif fleuris qui rappelle la teinte des fleurs de la fresque.
A la dernière couche de Still water (en gros quand la carpe étant bien recouverte d'eau) j'ai posé les nénuphars pour qu'ils soient bien pris avec la résine tout en restant en surface.
 Pour l'eau qui s'écoule de la fontaine, j'ai également utilisé de la Still water.
Pour commencer j'ai mis une fine couche de still water au pinceau sur une surface plane en verre.
Après 24 h de séchage, on obtient une fine plaque souple transparente que l'on peut découper facilement. J'ai donc découper de fines bandes que j'ai disposées entre chaque bassine et entre le tuyau d'arrivée d'eau et la première bassine. Pour les faire tenir en place, j'ai également utilisé de la still water, qui fait pour le coup office de colle dans cet usage.
Une fois bien en place et collées (très fastidieux) j'ai passé des couches de still water au pinceau sur le recto et verso des bandes, séchage 12h environ, recouche etc...Au final j'ai passé environ 5 couches fines, mais l'effet est très réaliste.
 On ne le voit pas très bien sur la photo, mais j'ai également figuré des cercles concentriques (petites vagues) dans le bassin à l'endroit où l'eau de la fontaine touche la surface du bassin. Pour cela j'ai utilisé de la Water texture transparente, toujours chez Vallejo. Ça a exactement l'aspect et la texture d'une colle PVA mais bien plus épaisse. Ça se travaille bien au pinceau, et ça devient donc transparent après séchage.
J'ai également mis et peins en noir de la bande cache sur les dessus et cotés de murs pour finir avec un aspect propre, j'ai éclairci au pinceau les lattes du plancher et ajouté une plaque en façade avec le sceau (très mal réalisé) du blog de M. Morikun et le thème du concours.
Je trouvais que ça faisait encore un peu vide, alors j'ai ajouté un chat tigré qui semble assez intéressé par la carpe Koi, et un verre de vin vers la figurine pour un moment détente complet !



 Voilà donc ma petite contribution à ce concours, peut importe la place que j'aurais au final, j'ai été très content d'avoir une inspiration pour la mise en couleur de cette figurine et ça fait un autre petit diorama sympa dans ma vitrine !

Modelisme 1/72 Corsair Vought F4U-1A

By : Frederik Chevillot


Retour sur le blog après 3 mois sans écrire, mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas été productif, j'ai assemblé un peins et avion, quasiment terminé mon gang d'Escher pour Necromunda, et terminé un mini diorama pour le concours de Mori Kun pour son millions de visites sur son blog Oo !Mais avec le taff et la peinture, je ne trouve plus trop de temps pour l'écriture du blog, j'en profite donc pour une mise à niveau avec ce grand aqueduc du mois de mai :DOn commence par la maquette de mon Vought F4U-1A Corsair, choisi dans ce format (1/72) et cette marque (Revell) tout simplement car la planche de décals permet de faire la reproduction du modèle du célèbre Major Gregory Boyington de l'escadrille  The Black Sheep . Pourquoi ce choix? C'est tout simplement ma première maquette depuis 20 ans (je ne peins d'habitude que des figurines, surtout du 28 mm) et je voulais commencer avec un excès de motivation, et étant fan de la série des "Têtes brûlée" je me suis dit que cet avion serait parfait pour débuter !Première impression en ouvrant la boite...C'est petit le 1/72 !


 La boite est livrée avec 3 petits pots de peinture, de la colle, et un "double" pinceau, qui m'a l'air d'une blague comparé aux Raphael que j'utilise habituellement. Néanmoins le coté poils noirs devrait bien aller pour du brossage à sec.Second constat, le bleu que j'ai acheté en PA Air Bleu intermédiaire WWII est bien plus foncé que le bleu fourni avec le kit et comparé aux images de la série tv...Avant même d'attaquer le moindre dégrappage, je vais également devoir assimiler rapidement les "codes" de la notice que ce soit pour la peinture (trouver un tableau de correspondance récent Revell-PA air/Vallejo) ou les symboles de montage.


J'ai attaqué comme l'annonce la notice par le cockpit.



 J'ai passé un apprêt blanc de chez Mig, et ensuite peins en noir les parties concernées, tout en profitant de faire un pré ombrage sur le siège et  par çi par là. Mon aéro m'a un peu fait des siennes, ce qui explique la large zone de pré ombrage vers le siège, un nettoyage en profondeur a réglé le problème.


J'ai ensuite passé le vert qu'il fallait.
Puis un jus noir et pose des décals. 
J'ai hésité à poser les décals du tableau de bord, mais bon j'allais pas faire le fou sur ma première maquette, si encore les compteurs avaient été en fond blanc j'aurais peut être tenté de les peindre.Les décals mettent un temps fou à sécher et c'est effectivement assez galère en fait à les mettre en forme pour certaines (j'ai remédié à ce soucis avec un produit pour décals "Microsol").

 Je colle ensemble le fuselage bas et la première partie des ailes à la colle plastique Revell.

 Dégrapage des 2 parties du fuselage, après un coup d’apprêt et de peinture verte aux zones indiquées (j'ai quand même passé un voile vert dans tout l'intérieur au cas où)

Un montage à blanc me laisse entrevoir des difficultés pour que tout ça s'assemble nikel en incluant le cockpit.

Je mets ensuite l'avion en croix, j'en ai un peu bavé pour faire tenir tout ça (merci le scotch de masquage) mais dans le même temps ça rattrape un peu la torsion constatée en amont.Je n'ai pas rencontré trop de difficulté, juste avoir de la patience et de la minutie. Pendant le montage à blanc, il m'est arrivé une tuile, j'ai cassé le manche à balai...Un coup de colle plastique, j'ai bien laissé sécher, mais j'ai du le redresser ensuite au sèche cheveux car il collait au tableau de bord sinon J'assemble les parties, et je vois que ça travaille sur un coté (torsion du plastique qui déforme le nez) Je laisse sécher le tout pour voir ensuite pour arranger ça.J'ai rattrapé au mastic quelques défauts de jonction et des "jours" entre certaines parties. Pas évident ce mastic Plasto, déjà ça sèche hyper vite, et c'est du mastic, je m'attendais plus à une pâte un peu liquide que ça. J'ai essayé de rattrapé le truc en ponçant mais le résultat ne sera pas parfait, et si je ponce encore plus, je vais enlever toutes les lignes et marquages de l'avion.

Je colle ensuite les empennages et la dérive, pas trop de soucis là dessus. J'ai également assemblé le bloc moteur, sous couche noir brillant et passage de Metal Color acier à l'aéro puis un jus noir et léger brossage à sec acier plus clair.Du coup je suis passé sur du Green Stuff pour rattraper un gros décalage de matière en collant la partie haute qui va du cockpit au moteur (c'est la torsion de plastique que j'avais constatée) j'ai plus l'habitude de travailler ce matériau et ça se lisse très bien à l'eau.
Je me suis lancé dans le masquage de mes verrières. Un montage à blanc des pièces et tout s'ajuste à la perfection, à ce moment là je suis heureux...C'est très long et il faut être assez minutieux, pour la première j'ai bien réussi le truc.
Et juste quand je termine la seconde...patatra, j'entends un "crac" et ma verrière est cassée en deux, ne tenant plus que par le scotch de masquage pale  Inutile de décrire mon état après ce constat... J'ai donc été pleurer chez Revell pour leur demander de m'envoyer une verrière de remplacement quitte à payer, et le SAV a été fantastique en m'envoyant une verrière neuve gratuitement ! Encore un grand merci à eux !

Ensuite j'ai voulu tester le surface primer white de chez Mig sur de grandes surfaces planes, hum malgré un bon dégraissage avant, je me suis retrouvé avec des crevasses sur la peintures, elle n'a pas accroché partout. D'habitude j'utilise du surface primer de chez Vallejo pour mes figurines ou diorama, jamais eu ce problème là !Mais je ne me suis pas démoralisé, et sachant d'avance que ce ne sera pas une peinture finale "sortie d'usine" je vais masquer ça avec du chipping, une première pour moi ça aussi !Donc après avoir passé une belle couche d'apprêt en Surface Primer noir brillant Vallejo

j'ai enchaîné après séchage par une couche aluminium de la game Metal Color toujours de Vallejo. Cette peinture est une merveille, une diffusion hallucinante et sans diluer en plus, je suis conquis !

J'ai ensuite pré-ombrer les lignes de structures de l'avion pour que ça ressorte un peu après la peinture de la livrée,pour ce faire j'ai laissé tomber mon aéro chinois (parfait pour le "gros oeuvre" et j'ai utilisé mon nouvel aéro (évolution Silverline une merveille) avec une buse de 0.2. Bon je dois m’entraîner encore à l'aéro pour faire de fines lignes un peu plus droites mais c'est déjà pas mal.


 Ensuite je m’attelle au chiping au sel. La technique (très utilisée pour la maquette de chars) consiste à mouiller à l'eau les zones que vous souhaitez vieillir, puis de disposer du sel dessus et laisser sécher, avant de peindre par dessus votre teinte finale. Ensuite il suffit de remouiller les zones et d'enlever le sel, ce qui va enlever la peinture en même temps et laisser apparaître la couche de peinture alu. En gros c'est du masquage au sel. Par contre j'ai fait une erreur en utilisant du sel fin, il vaut mieux prendre du gros sel, quitte à l’écraser un peu sinon le sel se dissout trop dans l'eau.J'ai essayé de disposer le sel de façon à simuler les impacts de cailloux ou autres au décollage ou atterrissage sur les pistes non goudronnées, plus usure normale.

 J'ai commencé la peinture par le dessous et le blanc (Insign White Vallejo Game Air) puis j'ai masquer les bords où le blanc doit s’arrêter et j'ai passé du bleu intermédiaire toujours de la même gamme.
le dessus est lui peint dans un bleu navy WWII
J'assemble ensuite les trains de roues, et je commence à poser les décals. Un boulot très long, les décals de servitudes sont très petites et il y en a pas mal à poser.Avant de les poser, j'ai passé une couche de vernis brillant sur l'avion.

 J'ai commencé la peinture par le dessous et le blanc (Insign White Vallejo Game Air) puis j'ai masquer les bords où le blanc doit s’arrêter et j'ai passé du bleu intermédiaire toujours de la même gamme.
le dessus est lui peint dans un bleu navy WWII
J'assemble ensuite les trains de roues, et je commence à poser les décals. Un boulot très long, les décals de servitudes sont très petites et il y en a pas mal à poser.Avant de les poser, j'ai passé une couche de vernis brillant sur l'avion.



 J'ai commencé la peinture par le dessous et le blanc (Insign White Vallejo Game Air) puis j'ai masquer les bords où le blanc doit s’arrêter et j'ai passé du bleu intermédiaire toujours de la même gamme.

le dessus est lui peint dans un bleu navy WWII
J'assemble ensuite les trains de roues, et je commence à poser les décals. Un boulot très long, les décals de servitudes sont très petites et il y en a pas mal à poser.
Avant de les poser, j'ai passé une couche de vernis brillant sur l'avion.

le dessus est lui peint dans un bleu navy WWII
J'assemble ensuite les trains de roues, et je commence à poser les décals. Un boulot très long, les décals de servitudes sont très petites et il y en a pas mal à poser.Avant de les poser, j'ai passé une couche de vernis brillant sur l'avion.


le dessus est lui peint dans un bleu navy WWII

J'assemble ensuite les trains de roues, et je commence à poser les décals. Un boulot très long, les décals de servitudes sont très petites et il y en a pas mal à poser.
Avant de les poser, j'ai passé une couche de vernis brillant sur l'avion.
J'ai également assemblé l'hélice après l'avoir travaillée pour marquer l'usure.
 Une fois les décals posées, je repasse une couche de vernis brillant. Puis après séchage, une couche de vernis mat sur l'ensemble histoire de fondre les décals avec la peinture.
 Pour terminer , j'ai passé du Flory washes, (commande passée en Angleterre livrée très rapidement !) un produit à base de terre et d'eau, sur tout l'avion, après 20 minutes de séchage, je frotte l'ensemble avec essuie-tout et coton tiges (une tonne !) pour marquer toutes les lignes de rivets, structures etc... J'ai fabriqué le fil d'antenne au plastique étiré (vous chauffez un bout de grappe plastique au briquet, juste avant que ça ne fonde vous tirez sur les 2 bords pour l'étirer à la circonférence voulue).









Très content du résultat pour une première maquette, ça n'a pas grand chose à voir avec la peinture de figurines, beaucoup de temps passé à masquer des zones, dégrapper et coler de minuscules pièces, beaucoup de poncage et de mastiquage (ça apparement ça dépend des fabricants et des modèles) mais un vrai plaisir tout de même ! Du coup je me suis commandé un Mitshubishi A6M2b (le fameux Zéro) histoire d'avoir le pendant du Corsair dans la vitrine :)
Tag : , , ,

- Copyright © World of FredK - Date A Live - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -