Les plus lus

Posted by : Frederik Chevillot lundi 27 février 2017



Toujours dans la peinture de ma boite de base du jeu Conan par Monolith, et histoire de changer un peu de l’humanoïde j'ai décidé de m’attaquer aux hyènes!
Comme d'habitude, ébarbage rapide (c'est de la fig de plateau pas d'exposition) puis nettoyage à l'eau+liquide vaisselle afin de bien dégraisser.
Ensuite un coup de google image pour voir un peu les différents pelages de ces charognards, afin de choisir mon schéma de peinture.
Sous couche à la bombe blanche Games Workshop.
J'allais attaquer avec mon premier coup de pinceau quand je me suis dit allez, tant qu'à s’entraîner à l'aérographe, autant commencer directement en faisant ma couche de base pour les hyènes avec.
Je suis parti avec une base de beige foncé Model Color avec une pointe de blanc pour l'éclaircir un peu, et la même quantité en diluant aérographe.
Je me suis déjà entraîné un peu pendant deux soirs avec, et si avec des peintures spéciales aérographes, je n'ai pas rencontré de grosses difficultés (enfin quand même pas mal pour le réglage pression/débit peinture/distance) , ce n'est pas le cas avec des peintures "conventionnelles".
Déjà j'oublie direct la Games Workshop, essai avec un orange troll slayer, ensuite avec un jaune, même en diluant bien, j'ai bouché à chaque fois la buse 0.3. 
Là j'utilise un diluant peinture maison (liquide lave vitre+eau déminéralisée) , je réessaierai avec le diluant de Tamiya quand je m'en serais procuré, il revient sur pas mal de forums comme étant le plus performant, j'aurai peut être moins de problème avec les peintures GW.
Avec les gammes Valejo, dilution 50/50 et buse de 0,2 pas de soucis majeur, juste de temps en temps en cas de longs passages avec l'aéro il faut nettoyer l'aiguille.

Après plusieurs passages on se retrouve avec une belle couche uniforme, sans aucune trace de pinceau.
C'est déjà un avantage certain en finesse et en temps! 

Puis comme j'étais chaud j'ai continué en rajoutant plus de blanc au mélange afin de pré éclaircir certaines zones.

Etant assez à l'aise avec l'instrument, je me décide à attaquer le pelage des bestiaux avec une première couche de marron très foncé (comme je n'en avais qu'en GW, j'ai préféré faire un mélange de Prince August et Valejo afin de'éviter de boucher l'aéro).  Là pour le coup j'aurais été plus rapide au pinceau, mais en même temps le dégradé est sympa.

Curieux de voir jusqu'où je pouvais aller avec l'aérographe avec si peu d'entrainement, je décidais de nuancer le pelage avec un red leather de Model Color, (là je testais un diluant PA, franchement aucune différence voir même un peu moins à l'aise qu'avec mon diluant maison).

J'ai ensuite repris ma base de départ beige pour repasser les pattes et le museau, toujours à l'aéro, en dégradant (enfin en essayant, je débute^^) un peu. Je termine avec l'aéro en passant un noir très dillué sur la truffe et le bout des queues.

Comme je n'avais pas encore envie d’arrêter l'aéro, mais n'ayant pas envie de flinguer les hyènes en allant plus loin, je me suis essayé avec un free hand sur une base assiette plastique sous couchée en noir GW.
C'est le meilleur moyen pour moi d'apprendre à gérer la pression et le débit de peinture, tracer des lignes et des courbes c'est sympa 2 minutes, là au moins t'as un truc concret à la fin. Assez content pour un début.

Après cette parenthèse à l'aéro, on peut enfin reprendre le pinceau.
J'attaque directement au noir les taches de pelage typiques à ces créatures, et j'ombre légèrement le bas des pattes. Je peins également les museaux en noir (je me suis un peu loupé sur un, mais du coup ça fait que chaque hyène est "unique").

J'avais opté pour un schéma de pelage un peu orangé, notamment sur les "crêtes". Je mélange mon red leather avec du troll slayer de GW et peins la crête et je fais quelques taches sur les aplats de pelage.

J'éclaircie en dégradé en ajoutant de la chair bronzée (autant bronzée que moi en hiver...) Prince August à mon précédent mélange.

et je rajoute toujours plus de chaire bronzée.

Je termine en y ajoutant du blanc pur.

Je passe ensuite à l'ombrage, avec un lavis de marron + noir sur toutes les figurines, en poussant le jus dans les creux.
Enfin je retouche un peu les ombrages des pattes, puis éclaircie au gris clair les museaux, je peins les yeux en glossy noir (ça brille un peu) avec un point blanc pour donner un peu de vie, et je fais quelques légers glacis d'orange vif sur le pelage, avant de conclure par une peinture noire sur les socles (comme expliqué dans un précédent post, je ne texture pas les socles qui seront remplacés par des socles transparents plus tard).

Voila le résultat sur fond neutre. Le glacis a été trop violent et les nuances oranges que j'avais en tête dans mon schéma de couleur ne se voient pas beaucoup, par contre ça fait un résultat très sympa avec le pelage au final.



Une meute est prête à chasser le cimmérien!

Leave a Reply

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © World of FredK - Date A Live - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -